Pôle missionnaire du Val Maubuée

Eglise Catholique

Recherche sur le site

Calendrier

Avril 2017
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 ARTICLES DU MOIS


Témoignages de futurs baptisés

Isabelle
J'ai 44 ans et je vais être baptisée à Pâques prochain.
Je ne savais pas ce que j'attendais de cette démarche, j'ai juste senti que je devais la faire. J'ai ressenti​ dans mon cœur une chaleur  comme si quelque chose cédait. C'était fort et cela m'impressionnait.
J'ai accepté de commencer une démarche de catéchuménat sans faire de demande de sacrements dans un premier temps car j'avais surtout besoin de comprendre ce qu'il se passait en moi. Et puis j'ai découvert la présence de Dieu dans ma vie et fait l'expérience de son Amour. J'avais l'impression d'être enfin de retour chez moi après une longue errance. Jésus m'aide dans mon travail car je peux déposer à ses pieds la souffrance de mes patients et tout ce que je ne peux pas guérir. Il donne du sens à ma vie.
Je remercie toute la communauté, les prêtres, les équipes et mon accompagnatrice pour leur patience, leur écoute et leurs témoignages qui m'ont guidée dans mon parcours et dont j'ai encore tant besoin. Je suis heureuse et fière de faire partie du peuple de Dieu et je vais servir de mon mieux en suivant le Christ.   
 
Fabrice
La rencontre avec la Vierge Marie dans ma vie a été le début de mon chemin de joie. Deux belles années en tant que catéchumène. Ma foi et ma confiance en Dieu m’ont permis de faire de belles rencontres et partager de bons moments (Mission en acte, brocante, potage fraternel, chorale de Lognes et les grands groupes de rencontre du catéchuménat). Dieu m’a ouvert les bras et ouvert les yeux sur un monde inconnu.
Mon pèlerinage sur la Miséricorde à la cathédrale de Meaux m’a donné des réponses sur le pardon. Ma foi me guide et m’appelle à Lourdes, je ne sais pas ce qui m’attend. J’avance en confiance, le poids de mes problèmes est plus léger.
Dieu me soutiens et m’encourage. Dieu me guide et me sort de mon enfermement.
Ma foi, mon baptême, mon envie d’aller vers l’Eucharistie, la confirmation ne sont qu’un début.
 
Djenabu
Je viens d’une famille de confession musulmane, ayant eu une adolescence assez complexe je ne me suis pas retrouvée dans le Dieu de mon entourage familial.
J’ai dû grandir très vite et Dieu n’était pas dans mes priorités. Avec le temps j’ai remarqué que certains de mes amis étaient épanouis car ils avaient trouvés leur Dieu et l’honoraient.
L’élément déclencheur, qui m’a fait découvrir la foi, doit être sûrement ma fille Marissa. Elle discutait avec notre Dieu le Père chaque soir avant de dormir, chose que nous ne lui avions jamais apprise.
Parfois il y a des évidences… . L’endroit où je me sens bien est une église catholique. J’ai souvent eu besoin d’entrer dans une église et de prier (et ne sachant pas comment faire) car cela m’apaisait et mes peurs « disparaissaient ».
Honnêtement j’avais une rage et une haine assez fortes en moi. Je trouvais la vie injuste et j’étais dépourvue d’empathie envers les autres.
J’ai commencé par me rechercher, chercher Dieu. Tout ça pour comprendre que Dieu Notre Seigneur a été et sera toujours auprès de moi. Il m’élève depuis toujours par l’Esprit Saint.
Et cette fois-ci j’ai entendu l’Appel de Dieu, car il nous appelle pleinement dans notre vie d’homme et de femme non pour nous rendre dépendants de la Bible (c’est la Parole de Dieu) mais aussi pour nous ouvrir aux autres (le baptême reflète notre amour du Christ qui est mort sur la croix pour nos péchés). On ne reçoit pas le baptême pour nous seul mais nous devenons signe de l’amour de Dieu.
Chose que j’ai apprise pendant mon cheminement, grâce à notre foi les miracles se réalisent.
Mat : 17.20 « Amen, je vous dis : si vous avez de la foi gros comme une graine de moutarde, vous direz à cette montagne transporte-toi d’ici jusque-là-bas, et elle se transportera. Rien ne vous sera impossible ». 

 

Repas de solidarité à Torcy

 
Le Repas de Carême à la salle de l’Orangerie de Torcy du Dimanche 05 mars 2017.
Un instant de plaisir, un temps de convivialité, un moment de détente : la recette du bonheur.
L’équipe de proximité de l’église de Torcy a organisé comme chaque année un repas de Carême le 5 mars dernier à la salle de l’Orangerie, au 28 rue de l’Orangerie à Torcy.
Ont participé à ce repas des personnes dans le besoin, des personnes seules, les aidants et les aidés de l’entraide paroissiale de Torcy. Chacun a contribué en apportant soit des boissons, des entrées, soit un plat soit un dessert.
  • Un instant de plaisir car l’assistance a pu apprécier la qualité des plats de chacun, leur variété qui illustre la diversité de la paroisse et bien sûr la quantité puisque ce fut un repas « pantagruélique » !
  • Un temps de convivialité car, autour d’une table et d’un buffet à volonté, chacun a pu échanger avec son voisin, discuter des soucis mais surtout partager ses joies et encore une fois apprécier la pluralité sociale et géographique de notre paroisse. Des liens ont pu se nouer et des partages se réaliser, en tout cas, autour d’une assiette.
  • Un moment de détente car le repas s’est poursuivi par un film DVD projeté : Bienvenue à Marly Gomont, qui illustre bien que chaque individu a de l’importance quelle que soit son origine géographique et sociale. Ce film bourré d’humour a fait beaucoup rire mais également parfois pleurer devant l’émotion qu’il a soulevée.
Notre curé, le Père Alain Ruysschaert, par une courte allocution et sa présence tout au long de ce repas nous a rappelé le lien de cette réunion avec notre Foi basée sur l’amour de son prochain.
Le plaisir de manger, la joie de discuter, l’émotion qui nous étreint devant un film : voici la recette du bonheur d’un après-midi.
Vincent Dang VU

Le témoignage de Justina

Je voulais partager cela avec vous : Un moment fort que nous avons passé cette après-midi avec les jeunes du groupe 18-30 pour aller à la rencontre des Roms. Démarche qui fut très enrichissante pour nous! 

Nous avons partagé le repas, eu un temps de partage sur notre foi, sur ce qui nous animait en tant que missionnaire, ce que nous pourrons faire pour que l'Assemblée chrétienne vive concrètement de sa foi. Le Christ était vraiment présent.

Prochainement nous envisageons de préparer les futures maraudes que nous pourrions faire. 

Ah oui ! J'allais oublier! Nous sommes tombés sur une femme croyante et pratiquante dans le camp qui a accepté que l'on prie avec elle, pour elle et pour sa famille. Elle nous a accueillis chez elle, nous avons prié et chanté avec elle. Elle était ravie que l'on soit venu prier pour elle. 

Vraiment un moment de grâce. Je me sentais chanceuse de pouvoir vivre des moments


 

En route pour Lourdes avec l'Hospitalité

du 8 au 14 juillet 2017 !

 

        Chaque année, début juillet, le diocèse organise un pèlerinage à Lourdes, auquel participent notre Évêque, des prêtres diocésains, les hospitaliers, hospitalières, les pèlerins malades et handicapés. Viennent également : les catéchumènes et les jeunes de notre diocèse. On peut aussi y aller en pèlerinage libre.

        Au programme : d’une part des messes et célébrations dont celle du sacrement de réconciliation et celle du sacrement des malades. Messe internationale, eucharistie à la Grotte. Procession Mariale et chemin de croix. D’autre part des  conférences et temps festifs.

Qu'est-ce que l'hospitalité et pourquoi Lourdes, au coeur des Pyrénées ?

          En 1858, à partir du 11 février, la Vierge Marie apparait 18 fois à la jeune Bernadette Soubirous ;  elle lui délivre un certain nombre de messages, comme par exemple : « Allez boire à la source et vous y laver, allez dire aux prêtres qu’on y bâtisse une chapelle et qu’on vienne ici en procession ». Elle confirme aussi son nom : « Je suis l’Immaculée Conception ».

        Des guérisons sont rapidement constatées grâce à l’eau miraculeuse. Les pèlerins viennent de plus en plus nombreux, accompagnés de personnes malades qu’il faut prendre en charge et accueillir. C’est ainsi que prennent corps les premières Hospitalités

        Les Hospitaliers et Hospitalières sont donc des gens ordinaires, qui veulent se rendre utiles, jeunes à partir de 14 ans, ou moins jeunes, actifs ou retraités, de tous métiers. Ils partent bénévolement se mettre au service des personnes malades, handicapées ou âgées, pour les aider dans leurs déplacements, les soins d’hygiène, l’aide aux repas, l’accompagnement aux piscines. L'hospitalité est l’une des meilleures écoles du service et de l’humilité.

        Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances particulières, mais médecins et infirmières sont aussi attendus pour l’encadrement médical.

       Notre groupe est une grande famille, et c’est réellement avec joie et impatience que nous partons ! 5 jours seulement dans l’année pour 360 jours de souvenirs merveilleux : voilà un premier miracle !

        Si cette remarquable expérience vous tente, et pour répondre à l’appel du  Christ qui a dit « chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à Moi que vous l’avez fait », joignez vous à notre pèlerinage, du 8 au 14 juillet prochain (inscriptions jusqu’au 31 mai).

 

Vous pouvez contacter le secrétariat ou visiter le site internet 

Secrétariat : Anne-Françoise URVOAZ: 06 24 98 21 61

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.hospitalitedemeaux.fr

Renseignements sur le pôle :   Jacqueline CHOLBI : 06 60 42 11 81
 


 

Carnet paroissial

du 15 février 2017 au 15 mars 2017

Par le baptême, ils sont entrés dans notre communauté

A Noisiel : Ethan et Dylan RIZZO ; Sade et Jaylan SAMBA ; Alena MONTEIRAO SEMEDO ; Shaïna AHINI

A Torcy : Alice VANCANEMGHEM ; Jonathan JEAN JOSEPH ; Hugo et Chloé NICE ; Clémence CAILLEUX

 

Ils ont rejoint le Père et nous prions pour eux

                        A Champs : Isabelle PESTAT ; Christian CAVAZZO ; Patrick COURTOIS ; Louise METAIS

                        A Torcy : Francesca MENDES ; Roger HEITZ ; Adamo MAZZOLI

                        A Noisiel : Albert BABAKISSA ; Mauricette CAPELLE

                  


Prière œcuménique samedi 21 janvier 2017

au Centre Saint Paul

 

 

 

 


Prière œcuménique lundi 18 janvier 2016

au Centre Saint Paul

 

Au moins une fois par an, les chrétiens sont invités à se remémorer la prière de Jésus à ses disciples pour que tous soient un afin que le monde croie (cf. Jean 17,21). Les cœurs sont touchés et les chrétiens se rassemblent pour prier pour leur unité. Dans le monde entier, des communautés et paroisses échangent leurs prédicateurs ou organisent des célébrations œcuméniques et services de prières spéciaux. L'événement qui permet cette expérience exceptionnelle est la Semaine de prière pour l'unité des chrétiens.