Pôle missionnaire du Val Maubuée

Eglise Catholique

Recherche sur le site

Calendrier

Août 2020
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

 ARTICLES DU MOIS


La vie de la communauté pendant le confinement

        Durant le confinement, la communauté a continué à vivre par des actions et des gestes, pas toujours visibles de tous, mais bienfaisants pour celui qui les reçoit, des gestes de solidarité, de fraternité, d’attention vécus entre paroissiens, des moments de prières, de partage de la Parole. Et vous, comment avez-vous vécu ces moments ? Pouvez-vous en quelques lignes exprimer un merci, témoigner de ces gestes reçus ? Peut-être avez-vous profité aussi de ce temps pour libérer votre créativité : peinture, dessin, photographie, écriture … Pourquoi ne pas présenter vos œuvres à tous ? Si cela vous tente, dites-le-nous ! Nous serions heureux de pouvoir organiser une exposition de vos talents.
 
*       Pendant ce temps de confinement, tout en m'efforçant d'être présente pour celles et ceux qui étaient seuls, j'ai aussi pris ma plume : Avec les petits-enfants, jeux d'écriture, avec des exercices de l'atelier écriture...Les anciennes responsables de l‘Action Catholique Féminine se sont mises en lien pendant ce temps particulier. Chacune et chacun (les prêtres) ont écrit, adressé des photos...Je précise que l'UMOFC c'est l'Union Mondiale des organisations Féminines Catholiques. C'est ma modeste pierre de participation, et cela a retricoté des liens entre nous avec ce Mouvement discret mais efficace. Bel été à vous
 
*        "Soyons contagieux d'amour et d'accueil de l'autre."
Merci à cette personne qui a pris en charge tous les dimanches de m'amener mon pain pour la semaine.
Merci à toutes ces personnes, enfants, petits-enfants, voisins ou celles que je connaissais très peu qui ont eu l'élan pour aider non seulement moi mais d'autres proches autour d'eux durant cette période.
Ce confinement nous a fait vivre un carême très particulier, nous étions confinés et jamais carême n'avait été vécu de cette façon si particulière, partagé avec les chrétiens du monde entier. Pour moi ce qu'il en ressort c'est également un partage sur le plan matériel et spirituel.
Merci à la mère nature qui pendant cette période a repris ces droits et nous a aidés à revivre et à reprendre contact avec la beauté de la nature. Pour ma part je me suis replongée dans les Fioretti de St François d'Assise, lectures de poèmes et la musique.
Le déconfinement perturbe les personnes fragiles, âgées, certains jeunes et d'ailleurs moi-même.
Il est de notre devoir, de continuer à partager, à regarder l'autre, à conserver les liens qui se sont tissés. Cette période m'a permis aussi de me regarder avec plus d'humilité envers les autres.                                Isabelle
 
*       Au Secours Catholique de Noisiel, malgré le protocole nous imposant de cesser toutes les activités, l'équipe de l'atelier couture/tricot, qui existe depuis presque 2 ans, a pu continuer son activité avec l'autorisation spéciale de la Mairie de Noisiel, afin de confectionner des masques pour ses habitants. Des mètres de tissus et d'élastiques nous ont permis de coudre une centaine de masques. Nous n'étions que 2 ou 3 parfois à nous partager cette tâche 2 jours par semaine ; mais quel bonheur et quelle satisfaction de se retrouver pour participer à cet élan de générosité et de solidarité qui avait envahi la France à ces moments-là ! Cela nous a aidées à rompre la monotonie du quotidien confiné." Françoise Balcon, Mélanie et Maria
 
       Pendant la période de confinement, entre personnes seules :
- Contacts téléphonique réguliers (1 à 2 fois par semaine, voire pour certains, tous les jours) afin de prendre des nouvelles, se « remonter le moral » le cas échéant.
- RV devant la messe télévisée, afin de se sentir « en Église » et non pas seul devant la télé.
- Échanges sur l’homélie, et/ou les textes lus.
- Pendant la neuvaine à Marie, RV à 15 h30 pour le chapelet à Lourdes.
- Me concernant, pas envie de laisser libre court à ma « créativité », plutôt inquiet pour mes enfants, petit-enfant et amis, donc plutôt interrogations sur ma foi (le Covid et Dieu : Dieu nous aime comme un père aime ses enfants, alors WHY ???)
- Méditations et prières de louange et demande (ma foi et mes amis)
- Prières pour certains amis atteints par le COVID.
- Consultations de sites chrétiens, catholique et protestant (EPUF et Évangélique) et une personne, proche de moi étant musulmane, consultations de sites musulmans…
- Relecture de certains textes bibliques à la lumière du COVID...
Et voilà, période d’inquiétude, et de recherches, de remise en questions...Comment ai-je évolué  ?…Claude
 
*       Période d’inquiétude, de silence, d’épreuves ; Période d’approfondissement, de questionnement : Merci mon Dieu pour tous ces gestes reçus, ces petits sms en union de prières avec le Chapelet à Lourdes, l’attention des uns aux autres des membres de l’équipe de proximité, des membres de la communauté, de la famille !  Par cette fraternité, l’Église était présente malgré l’absence de célébration.                                        Marie Madeleine
 
       Entraide, solidarité :
- Création d’une adresse internet dans la copropriété permettant d’offrir un service ou une aide à celui qui en avait besoin !
- Distribution aux Roms de vivres fournis par le Conseil Régional et distribués par des bénévoles.         Jean
 
*       Deux évènements vécus pendant le confinement
- Une heureuse réconciliation familiale avec l’un de mes frères, qui, au tout début, m’a appelée pour me dire « qu’avec le risque « mortel » qui tournait autour de nous, cela faisait du bien de se rapprocher de la famille ». La fâcherie me fendait le cœur car nous étions si proches. Je l’ai accueilli avec une joie immense avec son épouse et nous n’avons plus évoqué les sujets dramatiques. Il m’a demandé de lui envoyer des textes et chants chrétiens qu’il aime découvrir. Que Dieu soit béni !
 - Pendant tout ce temps confiné, avec mon mari, nous avons beaucoup ri ensemble. Sans contraintes extérieures, il avait le temps de se détendre et de faire de l’humour et moi aussi, principalement sur nos petits travers ou des anecdotes (maladresses matérielles) en temps réel. Que de « rigolades » ! Ce qui nous a fait nous dire, qu’après toutes ces années de mariage (50 ans en septembre), nous nous étions bien choisis et que oui, nous vieillissons bien ensemble. Que Dieu soit béni !                      Anne-Marie
 
*
Covid
Quid
Enfermée notre personne
Carême qui questionne
Grande chaîne de prières foisonne 
                        
Confie ne ment
C'est le printemps
Cultivons nos richesses intérieures
Printemps confiné
Chaîne d'amitié relancée
Liens retricotés
 
Rameau d'amitié
 Pour dépasser la souffrance
 Allons vers l'Espérance"
Croire, espérer, garder confiance, sourire,
Prier, se projeter, admirer, et porter les plus fragiles        
Notre programme pour chaque jour   
ACF, ACGF, UMOFC …
Femmes de l'ombre, femmes dans le Monde
De tes prières, de tes pensées tu es féconde
Tout à la fois efficace et discrète
Et si c'était chaque jour ta fête
Toi l'épouse, la mère, comme Marie
Tu consoles, tu écoutes, tu agis
 
Un masque c'est pour se déguiser,
Du gel, c'est pour rester bien coiffée
Des gants c'est pour ne pas avoir froid
Des bisous pour les petits, les grands
C'était comme cela de mon temps
Mais plus du tout maintenant
Alors, il nous reste la tendresse
A user sans modération,
Et surtout sans attestation !
 
 
En mai fais ce qu’il te plaît ?
Cette année pas tout à fait vrai
Si nous avons appris la patience
A nous de cultiver la confiance
Il nous reste cette belle ronde
Où l’amitié, la poésie abondent
Et tous ensembles, les anciennes
On s’en souviendra quoiqu’il advienne
La richesse, la force du Mouvement
Ce qui reste très enthousiasmant
Fleurs de poésie
Balade en douce rêverie
S'envolent les soucis                                        

 

Maryse Bugnet

 

Cler - amour et famille

Le CLER Amour et Famille accompagne toutes les personnes, en couple ou pas, pour leur épanouissement affectif et familial.
Son engagement auprès des couples repose sur la conviction que VIVRE A DEUX CELA S'APPREND.
Le ROLE DES PARENTS est complexe et intense. LE CLER Amour et Famille propose d'y réfléchir et de donner des clés pour avancer.
 
Le CLER Amour et Famille est une association, créée en 1962, régie par la loi 1901, reconnue d'utilité publique.
Il est organisme de formation, agréé jeunesse et éducation populaire.
C'est   un mouvement associé au sein de la Conférence des Mouvements familiaux de l’Union Nationale des Associations Familiales.
 
Le CLER Amour et Famille forme des Conseillers Conjugaux et Familiaux et des Éducateurs à la vie. Son expertise dans le domaine conjugal est riche de plus de 50 ans d’expérience.
 
PLUSIEURS ACCOMPAGNEMENTS sont possibles :
  • Rencontrer un Conseiller Conjugal et Familial pour un temps d’écoute et d'accompagnement
  • Soit en entretien de couple en cas de difficultés de communication, de manque de dialogue, de conflits, de difficultés par rapport à la vie professionnelle, par rapport à une infidélité, des difficultés éducatives …
  • Soit en entretien individuel pour être accompagné lors d'une situation relationnelle conjugale ou familiale difficile, ou pour prendre une décision dans la vie relationnelle et affective.
  • Participer à des ateliers, animés par des Conseillers Conjugaux et Familiaux, de 2 jours, sur les thèmes suivants :
  • Apprendre à écouter
  • Vivre en couple aujourd'hui
  • Aimer mieux
  • Communiquer en couple
  • Le couple face à la retraite
  • Suivre des parcours, en groupe, sur 10 réunions sur une année
  1. Pour approfondir et enrichir votre vie de couple
  2. Pour vous aider dans l'éducation de vos enfants et adolescents
  3. Pour communiquer et décider en couple
Pour tout renseignement : Pierre et Chantal Briday (Conseillers conjugaux et familiaux)
Téléphone : 06 07 99 29 88  /  06 76 41 53 59
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Carnet paroissial du 15 mai au 15 juin 2020

Ils ont rejoint le Père et nous prions pour eux       
           CHAMPS :  Ada VECCHI, Patrick BRANIA, Gisèle AMIOT
            LOGNES : Olivier MUFFAT-JOLY, Pierre RIBES  
            NOISIEL : Davide PEREIRA, Marie -France TISSIER
             TORCY :  Andrée THIMOTHE, Michel MONTDAZET-ISCHANENZ

 

Lettre pastorale 2019-2020 : Etre greffés au Christ

1/ Être greffés au Christ pour aimer avec la délicatesse du Père. Il y a un lien profond entre la première année de nos orientations pastorales et celle qui commence (2019-2020).
Il est important de bien garder l’unité entre ces deux années : ce qui a été réfléchi, approfondi et décidé doit se poursuivre, vivifié par notre union au Christ. Pour aimer comme le Père, il n’y a qu’un chemin : notre union au Christ.
 
 2/ Être greffé au Christ, être uni au Christ est l’état normal du chrétien.
Le Christ est venu parmi les hommes pour nous unir à lui, nous unir à sa condition divine. Pleinement homme, pleinement Dieu, il veut nous donner la vie qu’il possède en plénitude pour faire de nous des fils et des filles adoptifs. C’est par le baptême que nous sommes incorporés au Christ et, librement, nous répondons à son appel: « Viens, suis-moi ». Librement, nous adhérons à lui pour lui ressembler et pour aimer comme lui.
 
3/ Nous sommes appelés à le contempler, à écouter sa Parole, à l’aimer avec ferveur et à mettre en œuvre ses commandements dans nos actes quotidiens.
 Nous sommes appelés à mettre le Christ au centre de notre vie. N’en ayons pas peur car c’est la mission du Fils de nous conduire au Père et de nous ouvrir à la confiance filiale. Depuis les premières heures de l’Eglise, nous portons le nom de chrétiens (Ac 11, 26) ; nous sommes les disciples du Christ, il est la source de notre conversion et de notre charité. Vivre une union plus intime avec lui nous conduit à découvrir toujours plus la volonté du Père et à vouloir en être les humbles serviteurs. Passer par le Christ nous fait grandir dans la confiance filiale et accueillir en nous la vie de l’Esprit Saint. Nous tissons ainsi, jour après jour, des liens intimes et personnels avec chacune des personnes divines. C’est ce que nous souhaitons pour chacun d’entre nous, pour nos familles, nos communautés paroissiales et pour tout notre diocèse : grandir dans l’union au Christ qui nous conduit au Père par l’action de l’Esprit Saint en nous, au service de nos frères.

http://www.catho77.fr/spip.php?article3445

http://www.catho77.fr/IMG/pdf/lettre_pastorale_decembre_2019_v4_pour_internet.pdf


Offrir en messe en action de grâces pour vos proches, vos défunts.

Tout au long de l’année, toutes les personnes qui le souhaitent peuvent demander que soit célébrée une messe pour des intentions particulières : pour remercier Dieu, pour accompagner des proches dans tous les moments de la vie (joies, peines),pour les vivants ou les défunts de sa famille.
Cette tradition manifestée dès les premiers siècles de l’Église consiste en le fait d’accompagner cette intention particulière d’une offrande. Pour le diocèse de Meaux, l’offrande est de 17 euros.
Vous pouvez vous adressez au Centre St Paul aux heures d’accueil,  pour inscrire cette intention et donner votre offrande, ou :
Vous téléphonez au secrétariat tél :  01 60 05 03 91 qui notera l’intention de messe, puis vous envoyez par courrier votre offrande ou vous la remettez le jour même au prêtre qui célèbrera ou à l'équipe d'animation.

 

La Semaine sainte sur le Pôle, retour en images

 

 Les rameaux

 

Le Jeudi Saint

 

 

 

Le Vendredi Saint

 

La Veillée Pascale