Pôle missionnaire du Val Maubuée

Eglise Catholique

 Action des chrétiens pour l'abolition de la Torture


 

Après l ‘été, une nouvelle année d’engagement commence.

-La prochaine réunion  du groupe    aura lieu au centre Saint Paul le jeudi 28 septembre à 20h30.

Tous ceux qui souhaitent nous rejoindre , ne serait ce que pour « s’informer », sont les bienvenus.


Appel du mois de septembre Evêque du diocèse chinois de Baoding, Mgr Jacques SU Zhimin est détenu au secret par les autorités depuis vingt ans. Arrêté en octobre 1997 et emprisonné sans procès, il n’a jamais pu donner de ses nouvelles.

 

 

Ni justice, ni procès

Pour avoir refusé d’adhérer à l’Association Catholique Patriotique, organe de l’Église officielle du gouvernement chinois, SU Zhimin aura passé plus de quarante années en détention. Il est détenu au secret sans jugement ni condamnation depuis 20 ans. Sa détention est arbitraire et contraire au droit international : elle porte atteinte à sa dignité et à ses droits. Depuis dix ans, des groupes de l’ACAT soutiennent SU Zhimin, par l’envoi de courriers aux autorités qui le détiennent.

Une vie en prison 

Dans les années 1950, le gouvernement communiste chinois tente d’établir une Eglise catholique détachée du Vatican. Jacques SU Zhimin, jeune séminariste de 24 ans, est arrêté en 1956 pour s’y être publiquement opposé. Il est emprisonné jusqu’en 1979 puis libéré. Ordonné prêtre en avril 1981, il reste fidèle à l’Eglise de Rome : c’est le début pour lui de nombreuses arrestations et d’une vie passée en détention, en camps de travail ou en résidence surveillée. Nommé évêque clandestin du diocèse de Baoding en 1995, il s’oppose un an plus tard à la destruction par l’armée d’un lieu de pèlerinage. Caché par des prêtres, il est découvert et arrêté en 1997 par la Sécurité publique, qui le maintient en détention depuis, dans un lieu secret.

20 ans de détention secrète et forcée : l’une des plus longues au monde

SU Zhimin est aperçu en novembre 2003 dans un hôpital de Baoding. Alité dans une aile réservée aux autorités et surveillé par vingt policiers, il est soigné pour des problèmes cardiaques et oculaires qui témoignent de ses mauvaises conditions de détention. Dès qu’il est reconnu par le personnel soignant, il est immédiatement transféré dans un lieu inconnu. Depuis, ni les réseaux de l’Église clandestine chinoise, ni sa famille n’ont eu de ses nouvelles. Ils ont simplement su jusqu’à il y a quelques années que SU Zhimin était vivant. Malgré de nombreuses interventions internationales, aucune nouvelle de lui n’a filtré depuis lors.


 

Lettre à envoyer à l’ambassadeur de chine en France

S.E. Monsieur ZHAI Jun
Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire
Ambassadeur de Chine en France - 11, avenue George V - 75008 Paris

 

Monsieur l’Ambassadeur,

Mgr SU Zhimin, 苏 志 民, âgé de 85 ans, est détenu au secret depuis octobre 1997, soit près de 20 ans, sans n’avoir été jamais jugé ni condamné.

Cet homme très âgé n’a fait qu’exercer son droit à la liberté d’association et celui de pratiquer pacifiquement sa religion. Sa détention est arbitraire.

Elle est non seulement contraire aux lois chinoises mais également au droit international.
Je vous demande instamment de :

  • le remettre en liberté immédiatement et sans condition ;
  • l’autoriser à communiquer avec ses proches ;
  • lui donner accès immédiatement à un médecin indépendant et aux soins médicaux dont il pourrait avoir besoin.

Dans cette attente, je vous prie de croire à l’expression de ma considération respectueuse.


Prière du mois :

« Le SEIGNEUR est proche des cœurs brisés et sauve ceux qui ont l’esprit anéanti »
(Psaume34:18).

Notre Seigneur et Sauveur, nous inclinons nos têtes et levons nos cœurs dans la prière, sachant que tu entends nos cris et nos appels. Nous te prions d’un cœur sincère, demandant que tu nous guides et nous donnes la force alors que nous faisons l’expérience du chagrin et du désespoir dans ce monde de tous les peuples.

Nous te célébrons comme le Seigneur du ciel et de la terre, Seigneur de toutes les nations et de
Révèle-toi, notre Seigneur à ceux qui souffrent, à tous ceux dont la vie a été touchée par la tragédie.

Révèle-toi Seigneur à tous ceux qui sont réfugiés et déplacés.

Révèle-toi à tous ceux qui sont réduits à l’impuissance.

Révèle-toi à tous ceux qui pleurent, immerge-les dans ton amour et conduis-les à travers les ténèbres dans tes bras, dans la lumière.

Révèle-toi et rends les croyants plus forts, ceux qui ont été persécutés à cause de leur foi.

Révèle-toi à tous ceux qui les accompagnent dans la vie de tous les jours, que ce monde reflète ton amour et ta gloire.

Remplis nos cœurs de ton amour illimité. Nous mettons notre espérance en toi, notre Seigneur et nous te demandons cela par Jésus Christ, dont les souffrances et la résurrection nous ont apporté la vie, l’espérance et la paix, maintenant et pour l’éternité.

Amen                        Rev. Rola Sleiman


 

 



 

L’ACAT est une ONG chrétienne de défense des droits de l’homme créée en 1974. Association loi 1901, elle est reconnue d'utilité publique et d'éducation populaire. 

 L’ACAT combat la torture et défend l’abolition de la peine de mort, ainsi que le droit d’asile partout dans le monde, sans distinction idéologique, ethnique ou religieuse. 

Comme chrétiens, nous refusons la pratique de la torture et agissons pour son abolition, en accord avec l’article 5 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 : Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

 Les trois piliers de l’ACAT : agir, prier, être œcuménique

 Agir :

  • Envoi de lettres d’intervention aux autorités pour dénoncer la pratique de la torture ;
  • Soutien par envoi de lettres aux prisonniers victimes de la violence d’Etat et à leur famille ;
  • Sensibilisation des chrétiens au scandale de la torture ;
  • Education aux Droits de l’Homme en milieu scolaire.

 Prier :

  • Pour les personnes torturées et pour les tortionnaires, afin qu’ils retrouvent leur dignité d’homme. La « Nuit des Veilleurs » est une chaîne de prière relayée dans le monde entier à l’occasion de la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture.

 Etre œcuménique :

  • L’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture est une association œcuménique, internationale, fondée en 1974 par deux femmes protestantes.

 Action, prière et œcuménisme sont efficaces : chaque année nous mettons fin au calvaire de plus de 200 hommes, femmes et enfants

 


Responsable : Anne Bauduceau

Téléphone : 06 81 42 89 41