Pôle missionnaire du Val Maubuée

Eglise Catholique

Confessions : vous pouvez rencontrer personnellement un prêtre sur rendez-vous ou avant la messe du samedi soir à Torcy, les 2ème et 4ème samedis du mois entre 17h30 et 18h30;
Dans le courant de l'année, pour les grandes fêtes chrétiennes, des célébrations pénitentielles vous sont proposées.
 

CONFESSION, RÉCONCILIATION,

SACREMENT DU PARDON, CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE …

 

 

 

        Il est vrai qu’aujourd’hui les appellations sont multiples. Peut-être parce qu’elles disent toutes la difficulté à vivre cette démarche ! Depuis le concile Vatican II, on parle de « réconciliation »   plutôt que de confession. Réconciliation, un mot qui rejoint peut-être plus notre quotidien.  Quand on s’est disputé avec une personne, on peut faire l’expérience de goûter combien il est précieux de se réconcilier en se demandant pardon.          

        Avec Dieu, c’est (presque !) pareil : aller me réconcilier avec Lui dans le cadre de la confession ne se présente pas à moi comme une obligation extérieure mais comme la joie de renouer une relation avec Dieu. Et ainsi mieux vivre ma foi et ma relation aux autres. Oui le sacrement de la réconciliation est un sacrement de guérison.  Lorsque je vais me confesser, c’est pour être guéri, pour guérir mon âme, guérir mon cœur de ce que j’ai fait et qui ne va pas.

        Voilà ce que dit notre pape François : Chers amis, célébrer le sacrement de la réconciliation signifie être enveloppés par une étreinte chaleureuse : c’est l’étreinte de la miséricorde infinie du Père. Rappelons cette belle parabole du fils qui est parti de chez lui avec l’argent de son héritage ; il a gaspillé tout son argent et ensuite, quand il n’avait plus rien, il a décidé de revenir chez lui, non comme un fils, mais comme un serviteur. Il ressentait profondément sa faute dans son cœur et tant de honte. La surprise a été que quand il commença à parler, à demander pardon, son père ne le laissa pas parler, il l’embrassa et fit la fête. Quant à moi je vous dis: chaque fois que nous nous confessons, Dieu nous embrasse, Dieu fait la fête !

Père Régis Martin 


Comment se confesser ?

- Demander à Dieu de nous inspirer un vrai regret

- Devant le prêtre, vous pouvez vous asseoir ou vous mettre à genoux. Une croix, l’aube et l’étole du prêtre sont des signes de la présence de Dieu. Le prêtre est là pour dire comme saint Paul : « Laissez-vous réconcilier avec Dieu ».

- Vous pouvez vous présenter au prêtre mais vous n’avez pas à raconter votre vie.

Vous faites le signe de croix, comme Bernadette savait si bien le faire : « Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit »

Si vous avez médité un passage de l’Ecriture, vous le dites au prêtre.

Comme le fils prodigue, vous pouvez commencer la confession de vos péchés en disant : « Père, j’ai péché contre le ciel et contre toi. »

Vous avez péché comme Dieu et contre vos frères. Vous n’avez pas vécu en chrétien : vous dites en quoi vous avez manqué à ce que Dieu attendait de vous.

Parlez librement, sans vous excuser et sans vous accabler.

Au besoin, demandez au prêtre de vous éclairer sur votre responsabilité et sur les moyens de progresser.

Le prêtre vous adresse quelques mots.

Vous pouvez dire l’acte de contrition :

Mon Dieu, j’ai péché contre Toi et contre mes frères, mais près de Toi se trouve le pardon. Accueille mon repentir et donne-moi la force de vivre selon Ton amour.

Le prêtre vous donne le pardon de Dieu :

Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde. Par la mort et la résurrection de son Fils, il a réconcilié le monde avec lui et il a envoyé l’Esprit-Saint pour la rémission des péchés.

Par le ministre de l’Eglise, qu’il vous donne le pardon de la paix, et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, je vous pardonne tous vos péchés.

Vous répondez : Amen

Si le prêtre juge que vous n’êtes pas prêt à recevoir voir l’absolution, il vous bénit.

Le prêtre vous indique une action ou une prière, après la confession, qui prolongeront le sacrement et marqueront votre désir de repartir courageusement, sur les pas du Christ.

 

 Aumônerie des Collèges et des Lycées


 Pour les jeunes 6èmes à la Terminale : l'aumônerie des jeunes

L'aumônerie des jeunes est un lieu de partage et de réflexion autour de la foi.

Les jeunes font l'expérience d'une communauté chrétienne vivante et conviviale. Ils cheminent pendant l'année, avec leur animateur et leur équipe, pour enrichir leur connaissance de Dieu, de faire grandir leur sens de l'Eglise et de les aider à faire le lien entre leur foi et leur vie. Grâce à des thèmes de réunion comme : le mal, la violence, le racisme, l'Islam.... les jeunes réfléchissent sur leurs réalités de vie et comment la foi apporte une espérance.

Rencontre au Centre St Paul une fois par mois le samedi après-midi et le vendredi soir.

Contact : Diane AKPAKI  - Téléphone : 06 95 36 11 32

Les jeunes qui souhaitent recevoir le Baptême ou se préparer  à la Première Communion, la Confirmation peuvent en faire la demande lors de l'inscription de début l'année.


Retour de Taizé

        Cette année, 42 lycéens et 11 accompagnateurs du Val-Maubuée ont pris la route pour Taizé en ce jeudi 26 octobre 2023.
        Après cinq heures de route, nous arrivons dans l’après-midi sous la pluie. Sur place environ 4 000 jeunes issus de différents pays se sont rendus à Taizé pour vivre une expérience unique. Après notre installation dans les chambres, nous entrons de plain-pied dans le programme établi par la communauté des frères.
        Des journées bien remplies, rythmées par la messe du matin, les temps de prière, les ateliers thématiques et les carrefours. À travers ces longs moments de silence et ces chants qui vous transportent, les temps passés à l’église invitent à l’intériorité dans un cœur à cœur avec soi-même et avec Dieu. En milieu de matinée, après une introduction biblique assurée par les frères, des carrefours qui regroupent 8 à 10 jeunes (issus de différents diocèses) permettent à ces derniers de réfléchir et d’échanger autour d’un passage biblique. Dans les groupes, les interventions des uns et des autres donnent lieu à des échanges intéressants afin de voir dans quelle mesure ce passage biblique peut se traduire concrètement dans la vie de chacun.
        Au cours des veillées, les jeunes et les adultes vivent des moments forts, notamment le vendredi avec la vénération de la Croix, et le samedi avec le partage de la lumière. Parfois même, il arrive que certains lâchent une larme, tellement ces moments de recueillement sont à la fois profonds et émouvants. Par ailleurs, de nombreux services nécessaires à la vie quotidienne (confection et service des repas, vaisselle, nettoyage des sanitaires, préparation de l’église...) sont assurés par plusieurs équipes de jeunes qui effectuent ces tâches dans la bonne humeur et quelquefois en interprétant des chants à la gloire de Dieu.
        C’est dans un climat général de solidarité, de partage, de fraternité et de joie, que ces jeunes de tous horizons se rencontrent, échangent, créent des liens, chantent et prient ensemble en particulier le soir à l’Oyak, lieu où ils se détendent, se lâchent, dans une ambiance très festive.
        Quelle belle image donnée par cette jeunesse chrétienne ! On peut dire dès lors que la re- lève est déjà là. Le dimanche après-midi, les jeunes remportent un tournoi de football et reçoivent une coupe comme récompense. Le lundi, jour du départ, nous visitons la crypte et nous nous rendons sur la tombe du frère Roger, fondateur de la communauté de Taizé.
        Ainsi s’achève notre pèlerinage. Les jeunes du Val Maubuée sont à féliciter, car par leur conduite, ils ont su montrer de belles valeurs (entraide, bienveillance, amitié...) et nul doute que ce pèlerinage aura renforcé les liens qui les unissent.
        Cette halte de quelques jours au sein de la communauté des frères de Taizé fut assurément salutaire. Elle a été pour chacun l’occasion de se soustraire à l’agitation de nos vies mouvementées, pour se retrouver avec soi-même au cœur du silence et se recentrer sur l’essentiel qui est Dieu. Il faut espérer que ce pèlerinage aura permis aux jeunes de renforcer leur relation avec Dieu et de susciter en eux le désir de le servir encore davantage.
 
Jean-Pierre,
Animateur de l’aumônerie des jeunes du Val Maubué

 

 Mariage


         Engager sa vie avec celui ou celle que l'on aime est pour un couple une belle démarche, qui ne se fait pas à la légère. L'église considère cette décision comme particulièrement importante, car elle unit un homme et une femme pour la vie dans le projet de fonder une famille.

        Parler de son amour, de ses projets, de ce qui tient à coeur, de sa vie quotidienne est essentiel et demande du temps. C'est pourquoi il est proposé aux futurs mariés, même s'ils vivent déjà ensemble, de se présenter à la paroisse un an avant la date prévue de leur mariage.

        Il leur sera proposé des rencontres avec des couples chrétiens, avec la communauté paroissiale de Val Maubuée, avec un diacre ou un prêtre, une (re)découverte de la foi des catholiques. Tout cela pour contribuer à fêter au mieux ce sacrement dans la double confiance en Jésus-Christ Fils de Dieu et en son conjoint.

  • L'inscription pour une demande de mariage se fait au Centre Saint Paul, 8 Allée jean Paul Sartre à NOISIEL.
  • Le délai demandé entre l'inscription et la célébration est de "un an"

Mariages

Evolution et sens de cet engagement dans notre société aujourd'hui

        Nous étions 22 personnes de l’Équipe accueil à nous retrouver pour une journée de réflexion, ce samedi 16 février. Ce sont les Sœurs des Campagnes qui nous reçoivent dans leur jolie maison à Lumigny, où elles habitent depuis 1948. Elles participent aux activités de diverses associations locales et sont aussi engagées dans différents services d’Église : catéchuménat, pastorale des jeunes et animations bibliques.
        Ce jour, notre réflexion a été animée par le père Paul BULYALUGO et a porté sur la sociologie du mariage, réflexion enrichie par l’apport de Guy et Laurence BRISSON, responsables de la préparation au mariage et par l’expérience du père Alain RUYSSCHAERT. Les partages et les échanges ont été riches.
 
Voici quelques phrases que nous avons retenues :
 
- La question s’est posée de la crise du mariage liée à la crise de la famille. On est en mutation.
Aujourd’hui l’épanouissement personnel passe avant celui du couple.
Est-ce que le couple se donne le temps de connaître les besoins de l'autre ?
Les racines familiales ne sont pas les mêmes pour les deux conjoints (culture, tradition, histoire, pays, éducation, religion).
Comment vivre à deux si on ne se connaît pas soi-même et comment rendre l'autre heureux ?
 
- En quoi la préparation au mariage permet-elle d'approfondir l'engagement ?
C'est un moment qui permet un échange entre les futurs conjoints sur des points qu'ils n'ont pas toujours eu l'occasion d'aborder.
Parfois la communion des corps passe avant la communion des cœurs.
Au cours des échanges la parole se libère et les émotions s'expriment.
Se marier ce n'est pas fusionner c'est aussi accepter que l'autre soit heureux sans toi.
Importance d'avoir un jardin secret dans le couple.
 
- Pourquoi ce besoin d’officialiser une union ?
Être reconnu par la société, par les proches, par l'Église et fonder une famille avec des enfants qui porteront le même nom.
Être reconnu comme projet.
On se marie car on veut s'aimer chaque jour de la vie, on croit en son amour.
 
- Pourquoi se marier à l'église, comment Dieu intervient-il dans notre mariage ?
Les couples ne sont pas forcément croyants et la préparation devient un lieu d'évangélisation.
Le Christ est témoin de leur engagement et le prêtre témoin privilégié de leur consentement.
Les couples sont sincères dans leur démarche et comprennent qu’être chrétiens c'est se reconnaître aimés de Dieu.
 
Une belle journée de partage sur les enjeux de l’engagement du mariage
et de sa préparation sur notre pôle !

Marie Liesse et Geneviève pour l’Équipe Accueil

http://france.fmc-sc.org/ou/france/lumigny/185-prieure-de-lumigny/

mars 2019


Vivre et aimer

Mouvement chrétien présent en France depuis 1973, Vivre & Aimer propose une démarche simple, accessible et ouverte à tous, croyants ou non, mariés ou non, pour aimer au quotidien et dans la durée.
Les sessions Vivre & Aimer s'adressent à tous les couples, ainsi qu’aux prêtres, religieuses et religieux.
Un approfondissement est proposé ensuite.
Les sessions Amour & Engagement s’adressent aux couples se préparant au mariage ou souhaitant construire leur projet de vie à deux.

Marie-Noëlle et Thierry ROZELLE - Tel : 06 31 29 40 01 - Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.vivre-et-aimer.org

     

 Obsèques


 

Accueil des familles en deuil :

        A la mort d'un proche, l'Eglise tient à entourer ceux qui sont dans la peine.

      Nous, chrétiens voulons manifester l'espérance des croyants en Jésus Christ. Les familles prennent d'abord contact avec les pompes funèbres qui préviennent la paroisse. 

      L'office pourra être célébré par des paroissiens qui ont reçu mission pour préparer et accompagner la célébration chrétienne des funérailles.

  • Contact : Centre Saint Paul
  • Téléphone : 01 60 05 03 91

Une formation à l’équipe obsèques !

A la mort d'un proche, l'Eglise tient à entourer ceux qui sont dans la peine, car nous, chrétiens, voulons manifester l'espérance des croyants en Jésus Christ.
A Marne-la-Vallée, comme ailleurs, l'office peut être célébré par des paroissiens qui ont reçu mission d’accueillir avant la cérémonie les familles dans la douleur, de les aider et les accompagner dans le deuil, et de préparer avec elles la célébration chrétienne des funérailles.
Le rendez-vous avec la famille est le moment-clé pour la préparation des obsèques : l’évocation de la vie du défunt, de ses joies, de ses peines, de son rapport avec la famille et le lien, parfois ténu, qu’il entretenait avec Dieu. C’est aussi le choix des lectures par la famille, véritable réflexion sur son cheminement, qui permet d’orienter la méditation qui suivra l’Evangile, en relation avec ce que la personne a vécu, et toujours en rappelant le message d'espoir de retrouvailles que nous promet le Christ, mort et ressuscité. 

Afin de mieux accomplir cette mission, l’équipe obsèques de Marne-la-Vallée suit actuellement une formation élaborée par le diocèse, pour « Annoncer la Parole lors des funérailles ». Ce thème se décline au fil des rencontres entre la Parole de Dieu à porter, l’accueil à l’église, la prière et le dernier adieu. A partir de textes sacrés, de commentaires théologiques et de témoignages, nous essayons de mieux comprendre, pour mieux les transmettre, la résurrection de la chair (quelle forme peut-elle prendre ?), la notion d’enfant de Dieu (nous le sommes par le baptême mais où faut-il aller plus loin pour rejoindre Dieu ?), le sens des rites que l’on retrouve dans le baptême et dans la cérémonie d’obsèques : le cierge pascal pour la lumière, l’eau de notre baptême, la croix de notre résurrection, sans laquelle celle du Christ n’aurait pas de sens. Et bien d’autres encore.

Si vous voulez rejoindre l'équipe, nous serons heureux de vous y accueillir et vous invitons  à contacter :
Ghislaine POIGNET au 06 86 59 75 76 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.ou le Centre Saint Paul : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Maurice Bestoso

Jonathan Pierre Vivantes

L’association ANJPV, composée de parents et frères et soeurs endeuillés, vous accueille dans ses permanences, lors de rencontres ou sur ses forums parents et frères et soeurs :
Les permanences sont réparties sur toute la France et sont animées par des parents et des frères et soeurs endeuillés, bénévoles, formés à l’écoute et à l’accompagnement.
Vous pouvez aussi échanger sur nos forums dédiés, l’un pour les parents, l’autre pour les frères et soeurs.
Quelques autres activités :
•des journées d’amitié et de partage
•des groupes d’entraide
•des sessions et conférences animées par des professionnels
•des rencontres pour les parents endeuillés de leur unique enfant ou de tous leurs enfants
•des week-ends pour les familles confrontées au suicide de leur enfant
•des rencontres spirituelles.
Antenne Seine et Marne - Tel : 06 76 25 72 66 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Accueil sur rendez-vous : Cercle des mousseaux, avenue de Sully, 91210 Draveil - www.anjpv.asso.fr


 

 

 Intention de prière (messe)


 

Tout au long de l'année, les personnes qui le souhaitent peuvent demander que soit célébrée une messe pour des intentions particulières : pour remercier Dieu, pour accompagner des proches dans tous les moments de la vie, joie et peine, pour les vivants ou les défunts de sa famille.

Vous pouvez vous adresser au Centre Saint-Paul aux heures d'accueil, téléphoner au secrétariat qui notera l'intention. Vous envoyez votre offrande de 18 euros (chèque à l'ordre ADM secteur pastoral du Val Maubuée) ou vous la remettez le jour même au prêtre ou à un membre de l'équipe d'animation pastorale.

Eveil à la foi de 3 à 7 ans

 

Les plus petits, à partir de 3 ans et jusqu'à 7 ans sont invités à l'Eveil à la foi. Avec d'autres enfants, accompagnés par leurs parents, ils commenceront une découverte de la foi chrétienne.

Trois temps :

  • Un temps de discussion avec support vidéo ou une histoire autour de la vie de Jésus
  • Un temps de travail manuel et de jeux avec les parents
  • Célébration : lecture d’un passage d’évangile, puis un chant et une prière

et pour finir un gouter

Une rencontre par mois au Centre Saint Paul : le samedi de 14h00 à 16h30

  • Contact : Caty Bartolomeu
                     Téléphone : 07 45 06 04 06 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

 

 

 Catéchèse spécialisée


 Les enfants qui ont un handicap ou de très grosses difficultés scolaires

Ils rejoindront un groupe avec des personnes compétences et formées au Centre Saint Paul à Noisiel. Des moyens adaptés à leurs possibilités seront utilisés.

Une Rencontre par mois avec des moments de convivialité, de partage et de prière.

Pour les jeunes à partir de 7 ans.

Préparation des enfants et les jeunes aux sacrements : Baptême, Communion, Confirmation

Contact : Catherine Oudin
Téléphone : 06 32 57 45 90
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
   

Sacrements adultes (catéchuménat)


Vous pouvez appeler le Centre Saint Paul 01 60 05 03 91,
ou vous déplacez au Centre Saint Paul à côté de la gare RER de Noisiel pendant les horaires d'ouverture de l'accueil
ou envoyer un mail à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Retour sur la vigile Pascale, témoignagnes

Ma volonté de me lancer dans le cheminement vers le baptême remonte à plusieurs années.
J'ai enfin franchi le pas lorsque j'ai emménagé à Champs-sur-Marne à l'été 2022. J'ai été rapidement et merveilleusement accueilli par l’équipe du Pôle.
Mon accompagnateur (désormais parrain) m'a pris par la main pour dé- couvrir les fondements de la vie chrétienne. Depuis mon arrivée dans le diocèse, et à chaque étape de mon cheminement, j'ai reçu énormément de marques d'amour et de charité qui n'ont fait que confirmer ce que j'apprenais lors des discussions autour de l'Évangile avec mon parrain. Cette cohérence entre les enseignements du Christ et les actes de notre communauté ont affermi ma foi.
Mon baptême fut l'aboutissement d'un parcours ponctué de rencontres, de moments de joie et de pro- messes. Un grand merci à chacune et chacun et j'espère pouvoir rendre ce que j'ai reçu.
Fabien
 
 
Je m’appelle Sally, j’ai 21 ans et je suis étudiante. J’ai grandi dans la diversité religieuse au sein de ma famille, mais dans mon foyer, nous pratiquions la religion musulmane.
Durant mon adolescence, j’ai eu une relation assez compliquée avec ma foi, j’avais cette impression de ne pas trouver ce que je recherchais et de ne jamais me sentir à ma place au sein de l’Islam.
C’est en 2017, lors d’une sortie pendant que je visite la cathédrale Notre- Dame de Paris que j’ai ressenti pour la première fois la présence de Dieu dans ma vie. J’ai donc commencé à m’intéresser au Christianisme.
En 2020 survient un suicide au sein de mes proches, c’est ainsi que je me suis rendue compte que la vie était courte et qu’il n’était jamais trop tard pour suivre le chemin du Christ. Ainsi, j’approfondis ma théologie et c’est en 2021 que j’entre pour la première fois au sein de ma paroisse et demande le sacrement du baptême.
Aujourd’hui, je suis baptisée et fière de faire enfin partie de cette belle communauté. Je peux vivre dans la Lumière et me sens enfin à ma place. Le baptême m’a permis de laisser derrière moi tout ce qui me faisait du mal et avancer avec Jésus ainsi qu'avec la communauté.
Sally
 
 
D’origine Bouddhiste, j’ai été appelée par le Seigneur Jésus pour accomplir, je l’espère, de grandes choses. J'ai été éduquée dans la tradition bouddhiste et rien n'aurait pu me faire changer de religion. Cependant, Dieu a toujours été présent dans ma vie et ce qui m’a incité à me convertir, c’est mon mari, il est la source de l’appel du Seigneur. Nous avons reçu le sacrement du mariage et un enfant est né. C’est évident que le Seigneur est intervenu dans ma vie de manière grandiose.
Pendant mon cheminement vers le Baptême, j’ai dû lâcher prise, j’avais énor- mément de questions ,seule la foi était la réponse. Lors du baptême, j’ai été enfin accueillie et reconnue comme enfant de Dieu. Ce fut émouvant et marquant. Cela n’aurait pas pu se faire sans Gilberte, Dorothée et mon mari. Je les remercie profondément pour leur accompagnement. Aujourd’hui chrétienne, je vais propager la bonne nouvelle.
Sophie


Témoignages des confirmés à la cathédrale de Meaux le 27 mai 2023

Tout a commencé lors d’un voyage à Marseille en 2021, étant en vacances d’une semaine sur Marseille avec mes fils, lors d’une visite avec l’animatrice, nous sommes allés visiter le vieux port ainsi que l’abbaye Saint-Victor, lors de cette visite je me sentais épuisée de par ma pathologie (j’ai une polyarthrite rhumatoïde) décelée en juin 2020, cet- te maladie auto-immune est une inflammation des articulations, et j’étais très malade en souffrance, j’avais chaud, mal aux jambes, aux pieds, aux mains, j’avais mal à tout le corps, j’en pleurais de l’intérieur.
Une fois sortie de l’abbaye Saint-Victor, j’ai entendu une voix qui me disait « vas faire ta confirmation » mais j’étais tellement en souffrance, je me disais, je suis fatiguée, mais sur le chemin retour j’entendais encore « vas faire ta confirmation ». Une fois arrivée au lieu de résidence, j’entendais toujours cette même phrase « va faire ta confirmation ».
Retour de vacances, arrivée sur Paris, toujours en crise de polyarthrite rhumatoïde, je demande à Diane qui était l’accompagnatrice de mes fils au catéchisme ce qu’était la confirmation, puis ou pourrais-je la faire. Elle me guida au centre Saint-Paul. Après ma rencontre avec Siga, mon accompagnatrice, le cheminement a commencé.
J’ai toujours senti que le Seigneur m’appelait à le suivre, depuis mes 15 ans, j’ai été baptisée à la cathédrale Notre Dame de Créteil lors de la fête de Pâques et je n’ai ouvert la Bible que lorsque j’étais triste, ou avais des soucis, j’ouvrais la Bible et je ne lisais que le début et je posais ma Bible, mais je ne savais pas comment la lire ni la comprendre.
Jusqu’au jour où lors de ce cheminement les rencontres m’ont permis de comprendre ce qu’était la Bible, de connaître la différence entre Apôtres et disciples, l’ancien et le nouveau testament, les Évangiles, je les comprends et m’en lasse pas de les lire et méditer.
Je me remercie le Seigneur de m’avoir toujours appelée à le rejoindre afin de recevoir l’Esprit-Saint, c’est une grâce pour moi de devenir un disciple missionnaire.
Aujourd’hui, j’ai un groupe d’amis qui c’est créé lors de mon accompagnement, nous prions, échangeons sur les textes et parlons des grâces et des difficultés que nous rencontrons.
Un merci à Siga, une authentique accompagnatrice, qui m’a donné cette soif d’en apprendre davantage sur la Parole, elle a été ma lumière et le sera toujours.
Je ne suis plus la femme, anxieuse, peur du lendemain, peur des nouvelles personnes. Aujourd’hui, je suis et je me sens en paix, car j’ai choisi de répondre à l’appel du Seigneur afin de recevoir l’Esprit-Saint
Merci à la Vierge Marie d’avoir été et d’être toujours près de moi.
Raïssa confirmée à Meaux
 
J'ai grandi dans une famille où chaque membre n’a pas les mêmes croyances, du à ça je n’ai pas grandi avec la religion, je savais que je croyais en un Dieu, mais lequel ? À partir de 2018, j’ai une amie d’enfance qui me parlait sou- vent de Dieu, elle priait devant moi et me lisais la Genèse, mais je ne l’écoutais pas vraiment. Puis à force de l’entendre, j'ai commencé à m’y intéresser, elle m’a emmenée pour la première fois à l’église. Un jour, j'ai poussé la porte du centre Saint-Paul pour avoir des renseignements et tout s’est enchaîné, j’ai rencontré Siga et mes camarades de cheminement, des personnes incroyables qui m’ont permis d’évoluer spirituellement même si cela n’a pas été toujours facile, mais j’ai réussi et on a réussi main dans la main. Je souhaite à tout le monde de vivre ce parcours par la Grâce de Dieu.
Mathilde confirmée à Meaux
 

 "Etre baptisé, c'est possible à tout âge !"....  Eucharistie (communion) et confirmation

Le catéchuménat des adultes est un chemin proposé par l'Eglise à toute personne qui cherche Dieu et désire devenir chrétien en se préparant aux sacrements de l'Initiation : baptême, confirmation, eucharistie.

Avant de recevoir le baptême, vous serez appelé à vivre ce temps de catéchuménat durant lequel vous découvrirez l'enseignement de Jésus, la relation à Dieu dans la prière et la vie en Eglise.

Une personne de la paroisse vous accompagnera dans votre réflexion et vous serez invités à participer à des rencontres avec d'autres "catéchumènes". Ce temps de préparation dure généralement deux années.

 

 "Tous ont le droit de recevoir l'Evangile. Les chrétiens ont le devoir de l'annoncer sans exclure personne, non pas comme quelqu'un qui impose un nouveau devoir, mais bien comme quelqu'un qui partage sa joie, qui indique un bel horizon, qui offre un banquet désirable."

Le Pape François

Actuellement  sur le Pôle du Val Maubuée une quarantaine de personnes cheminent vers les sacrements


        A la permanence d’accueil, au Centre St Paul, c’est toujours une joie de recevoir des adultes qui viennent demander un sacrement. Ils nous parlent de leur désir de baptême, de communion ou de confirmation. En écoutant ces personnes, il nous est donné de voir combien l’Esprit Saint les a poussées à faire cette démarche. Peut-être n’ont-elles pas encore conscience de cette force, mais au long de leur parcours de catéchumène elles apprendront à découvrir combien l’Esprit Saint agit dans leur vie, à travers des rencontres ou des signes.

       Certains disent venir pour apprendre la Bible, la liturgie ou les règles de l’église. Nous les encourageons tout en les invitant à entrer dans une véritable aventure : la découverte du Christ et son attention portée à tous, les échanges avec l’accompagnateur (trice) qui leur sera proposé, la participation avec les autres catéchumènes à des grands groupes de partage et d’enseignement. Ils entendront les témoignages de foi des chrétiens baptisés depuis longtemps, de ceux qui viennent d’être baptisés et de ceux qui comme eux sont en marche vers les sacrements. Il y a quelques jours deux catéchumènes échangeaient, et l’un disait à l’autre : « Avant de commencer le parcours, je me disais que les chrétiens étaient coincés, maintenant je m’aperçois que c’était moi qui était coincé ».

       Le parcours du catéchuménat est une découverte de la Parole, la parole entendue et la parole dite. Ce double flux devient un baume pour les duretés du quotidien, accompagné par un changement de regard sur soi et sur les autres, œuvre de l’Esprit Saint en chacun d’eux.

        Progressivement le catéchumène n’est plus chahuté par le courant de la vie, réagissant en fonction des contraintes du quotidien. Il est appelé à devenir un homme debout avec un passé assumé dans l’acceptation de soi et un futur choisi dans la compréhension et l’accueil de l’autre. Voilà l’œuvre de l’Esprit Saint !

       Actuellement, 70 catéchumènes cheminent vers les sacrements. Dix d’entre eux recevront le baptême à Pâques prochain.


 

 

 

     
     

Baptêmes enfants


• Pour les petits enfants

        jusqu'à 4 ans : Il vous est demandé d'inscrire votre enfant 3 mois avant la célébration dans un lieu d'accueil.

   Pour l’inscription nous vous demandons de fournir les documents suivants :

  •         un extrait de naissance  de votre enfant
  •         les extraits de baptême du parrain et de la marraine (baptisés catholiques)

   

    de 4 à 7 ans : Une préparation adaptée à l'age de votre enfant vous sera proposée. Pour cela nous vous demandons de l'inscrire 6 mois avant la date de la célébration, en vous adressant à l'équipe d'accueil

 

 Pour les enfants d'age scolaire

        de 8 à 12 ans : La préparation est la célébration du baptême se font pendant la catéchèse. Leur baptême se vivra en plusieurs étapes étalées dans le temps.

Contact : Sarah MAKHLOUF, 06 32 64 59 85  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 Pour les jeunes de 12 à 18 ans

       Un temps de préparation adapté à leur âge est proposé au sein du catéchuménat des jeunes à ceux qui souhaitent être baptisés et faire leur première communion

Contact : Diane AKPAKI, 06 10 54 43 40 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 Eucharistie enfants


 

• Pour les enfants d'âge scolaire

La première communion se prépare dans le cadre de la catéchèse

Contact : Sarah MAKHLOUF, 06 32 64 59 85, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 Pour les jeunes de 12 à 18 ans

la préparation se fait dans le cadre du catéchuménat des jeunes.

Contact : Diane AKPAKI, 06 10 54 43 40, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

Eucharistie adultes


"Etre baptisé, c'est possible à tout âge !"

Le catéchuménat des adultes est un chemin proposé par l'Eglise à toute personne qui cherche Dieu et désire devenir chrétien en se préparant aux sacrements de l'Initiation : baptême, confirmation, eucharistie.

Avant de recevoir le baptême, vous serez appelé à vivre ce temps de catéchuménat durant lequel vous découvrirez l'enseignement de Jésus, la relation à Dieu dans la prière et la vie en Eglise.

Une personne de la paroisse vous accompagnera dans votre réflexion et vous serez invités à participer à des rencontres avec d'autres "catéchumènes". Ce temps de préparation dure généralement deux années.

 

 "Tous ont le droit de recevoir l'Evangile. Les chrétiens ont le devoir de l'annoncer sans exclure personne, non pas comme quelqu'un qui impose un nouveau devoir, mais bien comme quelqu'un qui partage sa joie, qui indique un bel horizon, qui offre un banquet désirable."

Le Pape François

 

Actuellement  sur le Pôle du Val Maubuée une quarantaine de personnes cheminent vers les sacrements.

 Une fois par mois un accueil catéchuménat a lieu un samedi matin de 10h à 12h au Centre Saint Paul. Le prochain accueil est le samedi 6 juillet 2019.

  • Contact : Centre Saint Paul
  • Téléphone : 01 60 05 03 91

A la permanence d’accueil, au Centre St Paul, c’est toujours une joie de recevoir des adultes qui viennent demander un sacrement. Ils nous parlent de leur désir de baptême, de communion ou de confirmation. En écoutant ces personnes, il nous est donné de voir combien l’Esprit Saint les a poussées à faire cette démarche. Peut-être n’ont-elles pas encore conscience de cette force, mais au long de leur parcours de catéchumène elles apprendront à découvrir combien l’Esprit Saint agit dans leur vie, à travers des rencontres ou des signes.

       Certains disent venir pour apprendre la Bible, la liturgie ou les règles de l’église. Nous les encourageons tout en les invitant à entrer dans une véritable aventure : la découverte du Christ et son attention portée à tous, les échanges avec l’accompagnateur (trice) qui leur sera proposé, la participation avec les autres catéchumènes à des grands groupes de partage et d’enseignement. Ils entendront les témoignages de foi des chrétiens baptisés depuis longtemps, de ceux qui viennent d’être baptisés et de ceux qui comme eux sont en marche vers les sacrements. Il y a quelques jours deux catéchumènes échangeaient, et l’un disait à l’autre : « Avant de commencer le parcours, je me disais que les chrétiens étaient coincés, maintenant je m’aperçois que c’était moi qui était coincé ».

       Le parcours du catéchuménat est une découverte de la Parole, la parole entendue et la parole dite. Ce double flux devient un baume pour les duretés du quotidien, accompagné par un changement de regard sur soi et sur les autres, œuvre de l’Esprit Saint en chacun d’eux.

        Progressivement le catéchumène n’est plus chahuté par le courant de la vie, réagissant en fonction des contraintes du quotidien. Il est appelé à devenir un homme debout avec un passé assumé dans l’acceptation de soi et un futur choisi dans la compréhension et l’accueil de l’autre. Voilà l’œuvre de l’Esprit Saint !

       Actuellement, 45 catéchumènes cheminent vers les sacrements. Douze d’entre eux recevront le baptême à Pâques prochain.